You are here

MAURICE DELBEZ

RUE DES CASCADES

  • 100%funded
  • 157contributor
  • 20049€on20000€
  •  in restoration
64
THE STORY OF A BEAUTIFUL FRIENDSHIP, FULL OF GOODWILL.

RUE DES CASCADES, also known under the title UN GOSSE DE LA BUTTE, is one of the few films of the 60s, to evoke mixed populations in an area where waves of migration have continued to succeed, giving Belleville its identity

Maurice Delbez also offers a scary documentary about the urbanization of the area between need and profiteering. A diffuse poetry which highlights the unique and fragile charm of this world before the concrete constructions, the reign of automotive, media and the lonely crowd.


VOTE WHILE WAITING FOR THE LAUNCH OF THE CAMPAIGN!

Your vote is an essential indicator of interest for the preparation of the campaign and for communication concerning the project. Vote and share your vote with your friends! The more that there are of us, the greater will be this campaign's chances of success.

 

RENDRE JUSTICE A CE FILM ET A MAURICE DELBEZ.

''Ce film a été pour lui ''le film de sa vie''. C'est ce que Maurice DELBEZ a cru en voulant mettre à l'écran l'histoire d'amour décrite par Robert Sabatier dans son livre ''Alain et le Nègre'' paru aux Editions Albin Michel en 1953. Ironie du sort, il le deviendra...en provoquant sa ruine suite à un malheureux concours de circonstances au moment de sa sortie en France en 1964. Nous voulons aujourd'hui montrer à Maurice DELBEZ que son combat n'est pas vain et que son film mérite d'être connu. Grâce à cette campagne, il a déjà pu retrouver avec bonheur 5 des 6 enfants qui jouaient dans le film. A 95 ans, il mérite de vivre le bonheur de revoir son film restauré sur grand écran. Désormais, grâce à vous, ce rêve va devenir réalité. Merci pour lui !''

Ellen Schafer (SND)

Photo de Maurice Delbez (c) Vincent BOURDON


La répartition de la collecte pour SND est la suivante :

Le devis de la restauration du film se monte à 109 872 € HT. Il bénéficie d’une aide du CNC de 70 000 € et une participation du Forum des Images de 2 500 €. Notre objectif de collecte est de 20 000 € avec la ventilation suivante : 13 000 € HT affectés à la restauration du film (65%), 2534 € HT pour la production des contreparties (12,5%), 3000 € HT pour l’animation de la campagne, la communication et la gestion de la logistique (15%) et 1506 € de collecte TVA sur les contreparties et les services (7,5%).

La campagne a pris fin vendredi 5 mai 2017 à 20h. Retrouvez ICI les statistiques de la campagne en fonction des lots proposés.

Nationality: 
France
In theaters: 
2 décembre 1964
Actors: 
Madeleine Robinson
Serge Nubret
René Lefèvre
Lucienne Bogaert
Suzanne Gabriello
Daniel Jacquinot
Producers: 
Les Films de Mai 64
 Les Productions de La Guéville
Writers: 
Maurice Delbez
 Jean Cosmos (dialogues) d’après le roman ''Alain et le Nègre'' de Robert Sabatier (Editions Albin Michel) 1953
Chief operator: 
Jean-Georges Fontenelle
Sound engineer: 
Jean Labussière
Editor: 
Andrée Verlin
Music: 
André Hodeir
Film Format: 
35 mm
Duration: 
87mn
Color: 
N&B

AIDEZ-NOUS A RETROUVER LES ENFANTS DU FILM

 

La restauration du film est un aboutissement pour son réalisateur, Maurice DELBEZ. Ce film a profondément marqué sa vie et nous voulons non seulement le restaurer mais lui permettre de retrouver les acteurs encore vivants, en particulier les enfants du film. Nous avons retrouvé Daniel JACQUINOT, Erick BARUKH, Dominique LARTIGUE, Roland DEMONGEOT et Christine SIMON mais quid du dernier enfant, Serge SROUR ?

Si vous connaissez Serge SROUR, si vous pouvez nous aider à le contacter, merci de nous envoyer un mail à contact@celluloid-angels.com


Mardi 11 avril 2017...rue des Cascades...QUE DU BONHEUR !

Promesse tenue ! Les anges du Cinéma sont venus faire un clin d'oeil à Maurice Delbez qui a ainsi pu retrouver 5 des enfants du film dans le café qui avait servi au tournage de RUE DES CASCADES 54 ans plus tôt !!!

L'émotion était à la hauteur de la surprise ! Quelle joie ! Que de souvenirs !

(c) Vincent Bourdon

De gauche à droite:

En bas: Ellen Schafer (SND), Fabiola Delbez, Sébastien Arlaud (Celluloid Angels), Maurice Delbez, Christine Simon (actrice)

En haut: les acteurs du film Erick Barukh, Dominique Lartigue, Daniel Jacquinot, Roland Demongeot et Thierry Blondeau (un fan collectionneur du film)


LA PRESSE EN PARLE !!!

L'évènement n'est pas passé inaperçu ! France Bleu nous propose une immersion dans cette rencontre magique. Culture Box résume la rencontre avec un reportage touchant effectué par France 3. Le Figaro nous livre un article plein d'émotions et un appel à se laisser tenter par une des balades mystères...Quant à Le Parisien/Aujourd'hui en France, c'est une pleine page qui est consacrée au projet et à l'enjeu des restaurations ! Un grand merci !


Mardi 25 avril 2017...à projet exceptionnel, prolongement exceptionnel !

Cette rencontre incroyable a fait naître une nouvelle idée. Fiers du tournage de leur film, les comédiens ont imaginé l’édition d’un recueil intime pour coucher leurs souvenirs et apporter leurs témoignages à Maurice Delbez.

Les objets du film, précieusement conservés par les uns et les autres, seront photographiés et incorporés dans cette édition soignée (photos, scenario, script, …) qui constituera une véritable surprise pour le réalisateur.

Partenaires de CELLULOID ANGELS, l’agence de design SLUMBERLAND et le photographe Vincent BOURDON ont relevé le pari et apporteront toute leur expertise pour créer cet objet unique.

D’ici la fin de l’année 2017, si le budget pour la restauration du film réussit à être bouclé, les comédiens remettront un exemplaire dédicacé à Maurice Delbez, le jour de la projection du film restauré.

Pour donner une chance à cette belle initiative, SND et CELLULOID ANGELS ont décidé d’offrir un exemplaire numéroté (tirage limité à 100 ex) aux 100 premiers contributeurs qui auront fait un don (ou pris un pack) au moins égal à 90 euros…et de prolonger la campagne d’une semaine !!!

La campagne se terminera donc vendredi 5 mai 2017 à 20h.


Vendredi 5 mai 2017...l'élégance d'un beau geste anonyme !

Hier soir, vers 22h30, soudainement, le compteur de la collecte du film a affiché 99%. Un donateur venait d'apporter 30% du budget recherché et avec l'élégance du détail, à 1% prés, il a laissé ainsi à un autre donateur le plaisir de passer la barre des 100% !

Qu'il sache, que grâce à lui, il y a eu beaucoup de joie aujourd'hui et qu'il y en aura encore beaucoup avec la renaissance du film ! Merci pour ce geste et le bonheur procuré ! Nous lui sommes grandement reconnaissants.

Nous avons voulu en savoir plus sur lui et voici son récit. Il tient à rester anonyme.

''Pourquoi a voir choisi ce film..? Pourquoi vouloir la réussite de ce projet..?

Comme tout ce que l'on peut faire dans la vie, il est clair que tout se fait mieux si il y a un minimum d'affect et d'émotions rattachés à sa propre existence.

L'histoire de ce film mettant en scène 6 enfants dans les rues de Belleville, aux Buttes-Chaumont et qui met en avant une tranche de vie de l'un d'entre eux, Alain, dans le quartier de Ménilmontant m'a ému.

Le fait encore que la Plate-forme ait réussi à retrouver 5 des 6 "petits" comédiens, et les ait réunis avec le réalisateur, dans une journée, pleine d'émotions et de bonheur sur un des lieux phares du tournage a été un déclencheur...toutes choses que j'ai suivies jour après jour.

En 1964, lors de la sortie du film de Mr.DELBEZ, j'ai dix ans et mes terrains de jeu favoris ne sont pas à Belleville, mais sur une autre hauteur de Paris à Montmartre...

Pendant que les 6 enfants de la "Rue des Cascades" jouent rue Vilin et alentours, je partage mon temps entre l'Avenue Junot, la Place du Tertre, la rue Caulaincourt, où j'habite et les rues des Abesses et Lepic où se situe mon école communale.

Né à Paris, aux Batignolles, de parents tous deux nés dans Paris et de 3 grands-parents sur 4 nés dans la grande ville, ce projet de restauration m'a remis en tête toutes ces années, et les bonheurs qui y étaient attachés, images, couleurs, bruits, tout est remonté instantanément de la grande ville, ma ville... et ce dans avec plus grand plaisir.

Je n'ai quitté Paris qu'en mars dernier, non sans une petite pointe d'émotion au coeur, mais j'y suis toujours "chez moi" et j'y reviens souvent avec joie.

Remontant en février voir une partie de la restauration des "Tontons Flingueurs", j'ai fait un grand "pèlerinage" sur la Butte, à pied, pendant deux jours complets pour me retremper dans cette atmosphère. Sur la place du Tertre, il y avait un manège assez similaire à celui que je fréquentais (comme celui des scènes initiales "d'Itinéraire d'un enfant gâté" avec Jena-Paul Belmondo), j'y étais la plupart du temps accompagné par mes parents, où ma grand-mère paternelle...

J'ai passé presque deux heures dans le froid soleil du jour à regarder les enfants sur les animaux, et véhicules de ce manège s'amuser et éclater de rire à chaque tour...sous le regard des familles attentives.

Alors, participer au bonheur à venir d'un Monsieur du Cinéma toujours présent, Mr.Delbez, dont la vie fût marquée par ce film, voir à nouveau les visages des enfants de l'époque, devenus adultes s'illuminer en pensant que la finalisation de ce beau projet aurait lieu, m'a semblé naturel.

En leur faisant (sûrement) plaisir, je me suis fait aussi beaucoup plaisir, et j'ai hâte de découvrir et le film, et les personnes qui l'ont porté.''


Mi-Septembre...une journée spéciale dédiée au film !

Les équipes techniques ont travaillé dur pour restaurer le film et on nous promet un résultat exceptionnel. Si la restauration a été réalisée dans des délais record, c'est pour une raison simple : faire en sorte que Maurice Delbez puisse revoir le film dés que possible et lui rendre ainsi hommage.

La date est encore tenue secrète et seule connue des contributeurs qui vont être conviés à cette journée hors norme. Elle commencera par un déjeuner riche en émotion dans un restaurant de Belleville avec l'équipe du film. Aprés les retrouvailles du mois d'avril, une nouvelle occasion de ce revoir pour ces ''enfants'' et de fêter l'évènement !

Ensuite, l'équipe sera rejointe par des fans du film pour une balade cinéma dans les rues de Belleville. Sur les traces de Rue des Cascades bien entendu, mais pas seulement. Au programme, une visite insolite des lieux de tournages au coeur de ce quartier mythique. Le recueil des souvenirs des enfants sera dévoilé et distribué à chaque ''promeneur'', histoire que chacun puisse vivre cette balade et partager les émotions de ces ''grands enfants''.

Enfin, à 18h, tous les participants se retrouveront pour la projection du film...un peu comme une avant-première en fait, puisque la plupart d'entre eux n'ont pas eu la chance de voir le film à sa sortie. La soirée se terminera autour d'un cocktail afin de partager émotions et souvenirs, puis chacun pourra partir en se disant: Justice est faite pour Maurice Delbez !

You want to support other projects ?